Un nouveau né : Bébert L’escargot

C’est l’histoire d’une médiathécaire qui allait avoir en prêt un tapis de lecture intitulé « La Balade de l’Escargot ». Cette médiathécaire qui bidouille beaucoup, se dit qu’elle pourrait fabriquer un doudou escargot pour accompagner son animation de « Bébés lecteurs » ! (si elle avait lu les explications jusqu’au bout, elle aurait su qu’il y avait un escargot en tissu fournis avec le tapis, la cruche !).
Ni une ni deux, une fois son idée de fabriquer un escargot en tête, elle se mit à la recherche d’un tutoriel, et c’est celui de La Petite Maison de Sylvie qu’elle a choisi (ICI).

Bon, il manque les yeux (elle n’a pas trouvé de feutre à tissu blanc dans son stock), pas le temps de brodé la bouche et de coudre la carapace. Comment dire, il ne fallait pas si prendre la veille, à 19h, pour le lendemain matin 10h !

Mais bon, ce colimaçon, prénommé Bébert, est né le 19 février à 22h ! Non sans misère, car il a presque fallu autant de temps pour réaliser les antennes que le reste du corps !

Assez parlé, le voici (j’ai profité de sa première balade en extérieur pour le prendre en photo  😉 ) :

Bebert#04

Bebert#01

Bebert#02

Bebert#03

Durant cette animation « Bébés Lecteurs », j’ai utilisé ce livre, un vrai coup de coeur ! Alors, je le partage avec vous ^^ (vous comprendrez d’où vient le nom de notre escargot !)

Bébert L’escargot de Jean-François Dumont et illustrée par Andrée Prigent, éditions Kaléidoscope, 2013

Résumé éditeur :
« Bébert l’escargot porte sur son dos sa maisonnette.
Mais…
Un jour, il en a assez de s’écraser le pied dans son logis rikiki et savez-vous ce qu’il fait ? »

C’est l’histoire de Bébert, un escargot, qui, comme tout gastéropode, porte sur son dos sa maisonnette. Mais, il fait trop noir dans sa coquille, alors il décide d’aménager son intérieur !
L’histoire peut se lire, mais aussi se chanter sur l’air « Petit escargot porte sur son dos sa maisonnette, aussitôt qu’il pleut il est tout heureux, il sort sa tête ! » (vous pouvez me remercier, vous allez maintenant l’avoir en tête toute la journée 😉 et y a pas de quoi !!).

Et puis, je finirai par vous dire que les bébés ont adoré Bébert !! Ils est parfait pour est mâchouillé 😉

A tantôt les amis,
ClRsapi Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Quelques albums coup de coeur #2

Et voici un deuxième article sur mes coups de cœur d’album pour les enfants (le premier est ICI)
Ceux-ci, je les lis principalement à des maternelles.

Ni vu ni connu de Michaël Escoffier et Kris Di Giacomo, éditions Frimousse, 2009

Après une petite sieste au soleil, un caméléon a un petite envie mais mince il n’y a plus de papier toilette ! ! Mais que faire ? (je n’en dirai pas plus ^^)

Un histoire Pipi-caca qui marche à tout les coups ! Sans en dire plus, j’adore la chute !!

Super Coquet, trop beau mais trop lent ! de Bérangère Delaporte et Jean Leroy, éditions Milan, 2012.

Super Coquet est un Super Héros, mais (bien oui il faut un mais !!) il met des heures à choisir sa tenue avant de partir en mission ! Je vous laisse imaginer le désarroi des habitants. Petit à petit ils ne font plus appel à lui, mais aux autres Supers héros, jusqu’au jour où….

J’aime le ton utilisé dans cet album, un brin d’humour autant apprécier par les enfants que par les adultes (bah oui, on a le droit de se faire plaisir aussi !!). La technique d’illustration utilisée, les crayons de couleur (enfin je crois), n’est pas courante.

La Tétine de Nina, de Christine Naumann-Villemin, et illustré par Marianne Barcillon, éditions Kaléidoscope, 2002.

Nina est une petite fille qui ne veut pas enlever sa tétine. Sa maman essaie de l’en dissuader en lui demandant par exemple, si elle emmènerai sa tétine au travail quand elle serai grand. Nina lui assure que OUI !! Elle finit pas aller jouer dans le jardin et là, Nina rencontre un loup, qui ne comprend pas bien ce que la petite fille lui dit….

Vous voulez parler comme si vous aviez une tétine dans la bouche ? Cet album est pour vous !! Je l’ai testé en Heure du conte (comme les précédent d’ailleurs) et les parents présents ont bien rigolé !! (presque plus que les enfants !)

Bonnes lectures !

ClRsapi

Des livres…

Me voici de retour, après un mois de mai bien chargé !! (entre les ponts, le salon du livre jeunesse, un concert, des fêtes de famille, le cinéma, etc..).

Voici quelques-uns de mes achats de livres jeunesse (avec dédicaces s’il vous plait !!) lors du salon du livre organisé par la médiathèque d’à côté et la communauté de communes :

2013SdL#1Je ne montre pas les dédicaces de mes neveux (Nico, de Hubert Ben Kemoun, et Le Bon Moment, de Géraldine Alibeu), je leur garde la surprise !

2013SdL#2

2013SdL#3

Voilà !!

Et bientôt de nouveaux articles (il y a des « en cours » dans la boite ^^)

A tantôt tout les amis !!

ClRsapi

Quelques albums coup de coeur #1

Nouvelle rubrique pour aujourd’hui.

Voici donc une petite sélection de 3 albums pour les enfants (pour les 3 et 7 ans) qui marchent à coup sûr :

Le machin, de Stéphane Servant et Emilie Bonbon (illustratice), éditions Didier Jeunesse.

J’ai déjà fait un article ICI sur ce livre…

Mais c’est un vrai coup de coeur !!!

.

Un livre d’Hervé Tullet, éditions Bayard Jeunesse.

C’est un livre très ludique, qui demande la participation de « l’auditoire ». Les enfants adorent !! Il faut taper dans ses mains, appuyer sur des ronds, ou encore souffler, c’est bien mais souffle encore plus fort ! ! !

Succès garantis !!

  .

Chhht ! de Sally Grindley et Peter Utton (illustrateur), éditions Ecole des Loisirs.

« Attention à ne pas réveiller le chat du géant qui dors de l’autre côté de la page ! »

Nous entrons dans la demeure d’un géant, et petit à petit découvrir des habitants de son château  mais attention « Chhhht »  il ne faut pas faire de bruit, il ne faut pas réveiller le géant !! On s’amuse à se faire peur ! L’auteur s’adresse directement à son auditoire, il lui demande de vérifier si on n’a pas éveiller l’attention d’un habitant…

Si vous chercher un livre pour un enfant qui aime jouer à se faire peur, ne chercher pas plus loin !!

Bonnes lectures !!

ClRsapi

C’est les vacances…

… et ils faut occuper les enfants (même si j’en ai pas ^^)

Voici une idée (qui fonctionnent très bien auprès de mes neveux) et pas cher ! :

* le paper craft !

Voici quelques sites pour télécharger des modèles (avec des niveaux de difficultés différents):

et là le Totoro que j’ai réalisé à partir du site Paper Toy –> Ici

Totoro-entreveilleetserendipite

Bons découpages !!!!!

Coup de coeur – Album pour enfant

Le Machin de Stéphane Servant et Cécile Bonbon.

Un jour, Bobo l’éléphant découvre un drôle de Machin au bord du lac. Mais qu’est que cela peut-bien être ? Un bonnet ? Mais Kiki l’alligator n’est pas de cet avis…

C’est un album pour des enfants de 4 ans et plus.

Les illustrations en tissu éveil la curiosité et l’imagination des enfants. Le texte répétitif est agréable et permet aux enfants de se repérer dans l’histoire. C’est un vrai délice, les enfants ne se lassent pas d’entendre l’histoire même en connaissant la chute !

Voici une petite vidéo (toute à fait charmante) réalisée par des enfants de Grande Section, que j’ai trouvé sur le blog de Stéphane Servant : Stylos et Ciseaux.

Le livre et les bébés

Le réseau des médiathèques, dans lequel je fais partie, a organisé une formation et une conférence sur « La lecture c’est bon pour les bébés » (en partenariat avec l’association Tribu en Filigrane).

Et oui, dès le plus jeune âge (des 4-5 mois), les enfants (ou plutôt les bébés) sont réceptifs aux images, au toucher, aux contrastes. Des livres comme ceux de Tana Hoban conviennent tout à fait.

Les tous petits sont également réceptifs à la musicalité de la langue. Le son et la voix sont même plus importants que la compréhension des mots. Cependant, il est important de ne pas changer les mots du texte, afin qu’il reste un reperd pour l’enfant, mais aussi met sur un pied d’égalité la lecture d’un professionnel, avec celui d’un parent ou d’un enseignant.

Ils ont aussi besoin de manipuler « l’objet » livre afin de découvrir, d’en prendre possession. Cela arrive souvent de voir des petits enfants empiler, retourner le livre dans tous les sens, il faut les laisser appréhender le livre pour qu’il devienne un objet familier. Cela les aide aussi à contrôler le déroulement de la lecture, notamment pour certain livre qui peuvent leur faire peur (comme contrôler le défilement des pages de Va t’en, Grand Monstre Vert d’Ed Emberley).

Les enfants sont curieux, il est donc intéressant de leur présenter différents livres : des grands, très grands, des longs, des larges, de petits, des gros, etc.

Et surtout, il faut que le moment de lecture soit un moment de plaisir et de partage avec l’ (les) enfant(s) !