« Comment faire lire les hommes de votre vie » de Vincent Monadé

J’ai eu l’incroyable chance de recevoir pour la seconde fois un livre proposé en Masse Critique chez Babelio. J’ai reçu l’essai de Vincent Monadé, « Comment faire lire les hommes de votre vie« , illustré par Serge Bloch, aux éditions Payot (mai 2017).

Tout est dans le titre, un vrai programme ! Cependant, je n’ai pas vraiment de problème à faire lire l’homme de ma vie (quoi que… il ne lit pas de roman, que des magazines spécialisés, des documentaires historiques ou botaniques, mais bon, il lit, je ne vais quand même pas me plaindre 😉 ). Mais en tant que médiathécaire, j’en régulièrement besoin de conseiller des lectures, et c’est vrai que pour les hommes, j’ai plus de mal à trouver des idées autre que du polar. Du coup, ce livre est une vrai mine d’or d’idées de lecture !!

Ce livre est un vrai régal à lire ! Il est facile à lire, bourré d’humour, très bien écrit, avec des tonnes de références livresques ! Et le coup de force de l’auteur est de proposer en même temps, des idées de lectures et plein de pistes pour transmettre le bonheur de lire aux hommes (mais pas seulement, je dirai même plus largement à toutes les personnes n’aimant pas lire) : les romans en lien avec le sport, lire les histoires du soir aux enfants, réveiller l’esprit aventurier qui dors en lui, et même essayer la littérature érotique.
Quoi qu’il en soit, ma liste de livres à lire s’est encore allongée…

Ce livre est un véritable hymne à la lecture ! Merci Vincent Monadé de nous transmettre votre passion des livres !

Résumé de l’éditeur :
On connaît les campagnes de sensibilisation à l’école pour faire lire les enfants, on ne parle jamais du fait qu’une bonne partie de la population a déserté la lecture : les hommes ! Mais qu’est-il arrivé au cerveau masculin ? Vincent Monadé, président du CNL, ancien libraire et lecteur passionné lui-même, prend la plume dans ce petit livre pour tenter d’endiguer ce fléau, et rallier notamment les femmes à la cause : faire lire les hommes !

C’est vrai que sans Masse Critique, je ne suis pas sûre que j’aurai lu ce livre. Merci Babelio et les editions Payot pour cette belle découverte ! Cette seconde expérience de Masse critique est vraiment top. Expérience à renouveler !

A tantôt les amis,
ClRsapi Rendez-vous sur Hellocoton !

« La Fête des Pères » de Greg Olear

Le mois dernier, j’ai été sélectionnée par Babelio pour recevoir un livre dans leur opération Masse critique (on s’inscrit pour recevoir un livre contre une critique, on s’inscrit sur les livres que l’on souhaite). J’ai réçu La Fête de pères de Greg Olear, aux éditions Cherche midi, février 2017.

Nous voici plongé une journée dans la vie de Josh, scénariste en panne d’inspiration, mais surtout père au foyer (PAF pour les intimes). Sa femme étant partie pendant une semaine pour un déplacement professionnel, il s’est retrouvé seul à gérer la maison et ses deux enfants, Roland – atteint du syndrome d’Asperger – et Maude. La fin de cette semaine chaotique arrive à grand pas, et on lui annonce que sa femme pourrait peut-être le tromper.
S’en suivent les états d’âmes de Josh lors de cette journée. Mais avec qui sa femme le trompe ? Suis-je un bon père ? un bon mari ? Pourquoi mon couple va mal ? Est-ce dû à l’arrivé des enfants ? Aux crises de colère de Roland ? Aux caprices de Maude ? Quel est ma place dans la société ?

Ce roman nous emporte dans la vie d’un quarantenaire New-Yorkais qui a déménagé à la campagne pour élever ses enfants.
J’ai eu beaucoup de mal à me projeter dans l’histoire, peut-être trop caricatural ? Mais je me suis finalement attachée aux personnages principaux, et c’était avec plaisir que je les retrouvais en reprenant ma lecture.

Merci à Babelio et aux éditions Cherche midi pour la découverte de ce livre (que j’ai reçu quelques jours avant la sortie en librairie, je me suis sentie un peu privilégier, presque une VIP 😀 ). J’ai vraiment apprécié de participer à la masse critique proposé par Babelio. Expérience à renouveler !

A tantôt les amis,
ClRsapi Rendez-vous sur Hellocoton !