« La Fête des Pères » de Greg Olear

Le mois dernier, j’ai été sélectionnée par Babelio pour recevoir un livre dans leur opération Masse critique (on s’inscrit pour recevoir un livre contre une critique, on s’inscrit sur les livres que l’on souhaite). J’ai réçu La Fête de pères de Greg Olear, aux éditions Cherche midi, février 2017.

Nous voici plongé une journée dans la vie de Josh, scénariste en panne d’inspiration, mais surtout père au foyer (PAF pour les intimes). Sa femme étant partie pendant une semaine pour un déplacement professionnel, il s’est retrouvé seul à gérer la maison et ses deux enfants, Roland – atteint du syndrome d’Asperger – et Maude. La fin de cette semaine chaotique arrive à grand pas, et on lui annonce que sa femme pourrait peut-être le tromper.
S’en suivent les états d’âmes de Josh lors de cette journée. Mais avec qui sa femme le trompe ? Suis-je un bon père ? un bon mari ? Pourquoi mon couple va mal ? Est-ce dû à l’arrivé des enfants ? Aux crises de colère de Roland ? Aux caprices de Maude ? Quel est ma place dans la société ?

Ce roman nous emporte dans la vie d’un quarantenaire New-Yorkais qui a déménagé à la campagne pour élever ses enfants.
J’ai eu beaucoup de mal à me projeter dans l’histoire, peut-être trop caricatural ? Mais je me suis finalement attachée aux personnages principaux, et c’était avec plaisir que je les retrouvais en reprenant ma lecture.

Merci à Babelio et aux éditions Cherche midi pour la découverte de ce livre (que j’ai reçu quelques jours avant la sortie en librairie, je me suis sentie un peu privilégier, presque une VIP 😀 ). J’ai vraiment apprécié de participer à la masse critique proposé par Babelio. Expérience à renouveler !

A tantôt les amis,
ClRsapi Rendez-vous sur Hellocoton !

Coup de cœur : Le restaurant de l’amour retrouvé

Aujourd’hui, je vais vous parler lecture. D’une lecture qui me reste dans la peau depuis un an. J’y pense souvent, car je conserve de cette lecture des moments de paisibilité et de positivité ! Il est rare que je repense à un livre, enfin son histoire, plusieurs mois après, avec cette intensité. Pour résumé ce livre m’a vraiment marqué et c’est un vrai coup de coeur pour moi. Et en plus, ce livre est un vrai Best seller au Japon !! Du coup, je le partage avec vous.

Le restaurant de l’amour retrouvé

d’OGAWA Ito

Rinco, jeune femme japonaise, se retrouve du jour au lendemain sans rien, et sans voix. Elle se trouve contrainte de partir vivre en pleine montagne chez sa mère, avec qui, elle n’a plus aucun contact. Sa mère l’accueille sans effusion et lui propose de travailler chez elle, en contrepartie, Rinco sera nourrie et blanchie.

Petit à petit, Rinco se reconstruit. Elle se découvre même un talent culinaire, qui a pour particularité de « rendre les gens heureux ». De fil en aiguille, elle finit par aménager une remise, prêtée par sa mère, pour la transformer en restaurant, son restaurant. Ce sera un établissement où seule une table sera accueillie par service, ayant un repas élaboré selon les clients.

Ce livre nous emmène au Japon, dans un coin de montagne, où le temps semble s’être arrêté. C’est une histoire résolument positive, où l’entraide, le don et le partage sont mis à l’honneur afin que Rinco puisse réussir à se reconstruire. Ce livre nous offre une belle parenthèse dans ce monde où tout doit aller vite.

Editions Picquier 2013.

Bonne lecture !

A tantôt les amis,
ClRsapi Rendez-vous sur Hellocoton !

Petit conseil lecture…

Ça faisait longtemps que je ne vous ai pas parlé de lecture ! Alors voici un livre que j’ai lu cette été, et que j’avais envie de partager avec vous depuis un petit moment déjà. Je vous présente donc :

Le Murmure de l’Ogre, de Valentin Musso

Edition du Seuil, 2013.

 

108210_couverture_hres_0Tout le monde connait Guillaume Musso, mais connaissez-vous son frère Valentin ? Ce dernier écrit des romans dans un tout autre registre que son grand frère. Son troisième livre, Le Murmure de l’Ogre, est un roman policier qui nous emmène dans le Nice des années 20 au sein des Brigades du Tigre.

Dès les premières pages, nous sommes happés par l’intrigue où, des crimes atroces sont commis dans la ville. Ce roman, très bien documenté, nous montre les débuts du fichier d’identification criminelle de Bertillon, ainsi que l’apparition de la psychanalyse au sein de la police dans l’objectif de dresser un portrait du meurtrier.
Ce roman policier nous tient en haleine du début à la fin, ce fut un véritable plaisir à lire.

Voici le résumé de l’éditeur :

Nice, 1922. Deux prostituées sont assassinées, le crâne rasé et le corps recouvert d’étranges symboles. Bientôt, ce sont des enfants qui disparaissent et qui sont retrouvés égorgés aux quatre coins de la ville dans une mise en scène macabre.

Louis Forestier, un commissaire des brigades mobiles créées par Clemenceau, se lance sur les traces de celui que les journaux ont surnommé l’« Ogre ». Il est épaulé par Frédéric Berthellon, un spécialiste des pathologies mentales de l’hôpital Sainte-Anne venu exprès de Paris, et par Raphaël Mathesson, un richissime érudit, aviateur à ses heures perdues. Très vite, ils découvrent que le tueur observe un rituel inspiré de récits de l’Antiquité sur la descente des mortels dans le monde des Enfers. L’affaire prend une dimension nouvelle quand le fils d’un millionnaire américain est enlevé par le tueur. Le compte à rebours commence : des ruelles miséreuses du vieux Nice aux luxueuses villas des hivernants, chaque indice est interprété pour tenter de saisir les motivations de l’Ogre, et de remonter sa piste.

Né en 1977, Valentin Musso est agrégé de lettres et enseigne la littérature dans les Alpes-Maritimes. Il est l’auteur de « LaRonde des innocents » (2010) et « Les Cendres froides » (2011). « Le Murmure de l’Ogre » est son troisième roman.

Bonne lecture à tous

ClRsapi

Petites lectures de l’été

Ça y est, je suis en pause estivale, et je trouve (enfin !) un peu de temps pour vous écrire avant une pause totale d’internet et cie !! (je vais quand même planifier quelques articles à publier pendant mon absence, car ces derniers temps je n’ai pas été beaucoup là, mais je n’ai pas chaumé !!! Je vais vous montrer tout ça !)

Avec mon métier, on me demande souvent des lectures légères, pas prise de tête pour l’été ou encore des policiers, [c’est assez restreint les demandes de lectures pour l’été, en même temps moi c’est pareil !!]

Voici une petite liste de livres sympa à lire :

Complètement cramé ! de Gilles Legardinier, éd. Fleuve Noir

Demain j’arrête !, de Gilles Legardinier, éd. Fleuve Noir

Les vacances d’un serial Killer, de Nadine Monfils

Et puis Paulette… de Barbara Constantine, éd. Calmann-Lévy

– sans oublier les livres de Guillaume Musso, de Marc Levy et cie

         

Et une petite liste de policier, polar, thriller :

Un avion sans elle, de Michel Bussi, éd. Presses de la Cité

Le murmure de l’Ogre, de Valentin Musso (oui, oui le frère de Guillaume, mais ils n’ont pas la même plume ^^)

– Les livres de Franck Thilliez dont je vous ai parlé ICI

Crimes de Seine, de Danielle Thièry, éd. rivages noirs

– Les Millénium, si vous ne les avez pas lu !!

             

Sinon, si vous allez souvent en médiathèque ou en librairie, n’hésitez pas à faire un tour dans le rayon/secteur Ado, il y a des choses franchement sympa ^^

Et je garde d’autre conseils de lecture pour plus tard, je ne vais pas révéler tous mes conseils d’un coup !!

A tantôt, les amis et bonnes lectures !!

ClRsapi

Vous avez dit accro ?!?

Je vous ai parlé il y a quelques temps (CLIC) du livre [GATACA] de Franck Thilliez.

Je l’ai fini depuis un moment, et dans ma lancée j’ai lu le tome 1 : Syndrôme [E] et je viens de finir le tome 3 : ATOM[KA]. Et oui en lisant [GATACA], j’ai découvert l’existence d’un tome 1 et d’un tome 3. Mais heureusement pour moi, les 3 tomes sont indépendants en ce qui concerne la trame des romans. Cependant, il se noue des liens entre les personnages principaux, Franck Sharko et Lucie Henebelle…

Syndrôme [E] nous emmène dans l’univers des cinéphiles, dans les bidonvilles du Caire, au Canada…

Résumé de l’éditeur :
« Méfiez-vous le Syndrome E est certainement en vous…
Un film mystérieux et malsain qui rend aveugle…
Voilà de quoi gâcher les vacances de Lucie Henebelle, lieutenant de police à Lille, et de ses deux adorables jumelles.
Cinq cadavres retrouvés atrocement mutilés, le crâne scié…
Il n’en fallait pas plus à la Criminelle pour rappeler le commissaire Franck Sharko en congé forcé pour soigner ses crises de schizophrénie.
Deux pistes pour une seule et même affaire qui va réunir Henebelle et Sharko, si différents et pourtant si proches dans leur conception du métier.
Des bidonvilles du Caire aux orphelinats du Canada des années cinquante, les deux nouveaux équipiers vont mettre le doigt sur un mal inconnu, d’une réalité effrayante et qui révèle que nous pourrions tous commettre le pire.
Car aujourd’hui, ceux qui ne connaissent pas le syndrome E, ne savent pas encore de quoi ils sont capables… »

GATAC[A] nous questionne sur l’existence ou non d’un gène de la violence, qui nous aurai été légué par nos ancêtres les Cro-Magnons. Enquête qui nous conduis droit dans l’évolution des espèces et la bilatéralité (droitier gaucher)et l’origine de la violence.
Résumé de l’éditeur :
« Une jeune scientifique spécialiste de l’évolution des espèces, retrouvée morte, attaquée par un primate.
Onze hommes derrière les barreaux. Leurs points communs : tous ont commis des crimes barbares et tous sont… gauchers. Enfin, la découverte d’une famille de Néandertaliens assassinée par un Cro-Magnon. Quel est le rapport entre ces affaires et des crimes éloignés de 30 000 ans ? La clé est dans ces quelques lettres : GATACA… »

ATOM[KA] nous plonge dans l’univers les atomes, de la radioactivité… Les deux protagonistes nous emmène de la France, en Russie en passant par les Etats-Unis… Sans compter sur une affaire parallèle qui pourrais mettre en péril la vie de Lucie mais surtout de Franck.

Résumé de l’éditeur :
« Entre le moment ou s’arrête la vie et celui ou commence la mort il existe une frontière. Certains l’ont explorée…
À quelques jours de Noël une affaire d’envergure démarre pour Lucie Hennebelle et Franck Sharko, policiers dans la fameuse section criminelle du 36, quai des Orfèvres. Christophe Gamblin, journaliste de faits divers, est retrouvé mort de froid, enfermé dans son congélateur. Sa collègue est amie a disparu, alors qu’elle enquêtait sur un dossier explosif dont personne ne connaît le contenu. Sa seule trace est son identité griffonnée sur un papier détenu par un enfant errant très malade, aux organes déjà vieillissants. En parallèle, une ancienne affaire de femmes enlevées refait surface : des victimes jetées vivantes mais inconscientes dans des lacs quasi gelés, et secourues in extremis grâce à des coups de fil mystérieux à la police.
Tandis que l’enquête s’accélère, Sharko est confronté à de vieux démons. Une ombre évolue dans son sillage, jouant avec lui de manière dangereuse. Un duel secret et cruel s’engage alors, détruisant le flic à petit feu… »

ATOM[KA] sur Babelio –> ICI

J’ai vraiment beaucoup aimé lire ces 3 livres. Ils nous prolongent dans un univers certes noir, mais qui laisse entre voir la force de l’être humain. Franck Thilliez se document pour écrire ses romans, et nous permettent par la même occasions de découvrir des univers, pour ma part, plus ou moins insoupçonnés ! Ces lectures furent un régal !!! J’ai hâte de lire d’autre romans du même auteur. Son prochain livre, Puzzle, est prévu pour octobre 2013.

Bonne lecture les amis !

ClRsapi

Ces derniers jours, j’ai …

J’ai fait de la couture :

BouillotteMains#4

Tissu rouge à pois rose acheté chez Self Tissu et le tissu marin chez Diffuse Laine Tissu

BouillotteMains#5

Des bouillottes mains pour des p’tits loups ^^

EtuiMouchoirs

Tissu violet de Self Tissu et le biais Liberty acheté à La Doguerie

et un étui pour des mouchoirs en papier.

J’ai lu :
Le Singe de Hartlepool, de Lupano et Moreau, éditions Delcourt, coll. mirages, 2012.
Ah depuis le temps que je voulais la lire !! Je ne fus pas déçu ! Les dessins, les couleurs et l’histoire : super ! Mais attention, l’histoire est triste…

.

.

Les Doigts Rouges, de Marc Villard, éditions Syros, coll. MiniSyros, 2010.
Ce sont les enfants du Club de Lecture qui m’ont donné envie de le lire. Suspense, meurtre ? …

.

.

Le Confident, de Hélène Gremillon, Folio, 2012.
Ce livre m’a été confié par ma voisine, qui avait réussi à me vendre l’histoire… Depuis un mois, il trônait sur ma table de nuit, et moins de 24h il fut avalé. Les secrets de famille se dévoilent au fil des courriers…

.

.

ClRsapi