Accueil » Coup de coeur » C’est l’histoire de Madame Le Lapin Blanc…

C’est l’histoire de Madame Le Lapin Blanc…

Pour cette année, je n’ai rien fait pour Pâques ou du moins pas encore, je verrai mes neveux qu’aux vacances, ce qui me laisse encore une semaine de répits ;-).

Mais, j’ai envie de vous parler lapin (Pâques oblige !), et plus précisément de Madame Le Lapin Blanc, un album (que j’aime beaucoup) de Gilles Bachelet, édité au Seuil Jeunesse en 2012 (15€).

Dans cet album, nous découvrons le journal intime de Madame Le Lapin Blanc. Elle nous raconte son quotidien rythmé par ses 6 enfants et par les absences répétées de son mari. En soit, rien de très attrayant ! Mais, c’est sans savoir, que Madame habite au Pays des Merveilles et que son mari n’est autre que le célèbre Lapin Blanc qui courre toujours après le temps.

Cet ouvrage est plein d’humour, que cela soit dans les textes ou bien dans les illustrations richement détaillées ! C’est un vrai délice à chaque page, que l’on soit enfant ou adulte !

J’aime beaucoup cette illustration, je ne résiste pas à vous la montrer !! Je suis presque jalouse, bien sûr vous avez toute chez vous un lapin capable du même exploit !!

MadameLapinBlanc

Résumé de l’éditeur :

Pourquoi le Lapin Blanc d’Alice au Pays des Merveilles est-il toujours en retard ?
Que fait-il en dehors de ses heures de service au palais de la Reine de Coeur ?
Est-il marié ? A-t-il des enfants ?
A travers le journal de Madame le Lapin Blanc, son épouse,
vous allez pénétrer dans l’intimité de sa petite famille,
faire connaissance avec sa progéniture
et découvrir la face cachée d’un pays
où l’on ne trouve pas que des merveilles…

Prix : Pépite du meilleur album 2012 au salon de Montreuil.

Pour en savoir +, voici une petite interview de Gilles Bachelet pour la sortie du livre : Gilles Bachelet – Madame Le Lapin Blanc par LesHistoiresSansFin

 

Bonne lecture,
ClRsapi

Advertisements

4 réflexions sur “C’est l’histoire de Madame Le Lapin Blanc…

    • Je l’aime beaucoup celui là, après je dirai que l’enfant et l’adulte ne le lise pas au même degrés. C’est valable dans tous les livres de Gilles Bachelet, je pense entre autre à « Mon chat est le plus bête du monde », à la 1ère lecture, les enfants sont un peu perdu, ils ne comprennent pas pourquoi c’est un éléphant qui est dessiné et non un chat ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s